Calcul de crédits
Créer un compte

Simulation d'un crédit à taux révisable

Cette page permet la saisie d'un crédit à taux variable (ou crédit à taux révisable) associé à une simulation de variation de taux.

Définissez les caractéristiques de votre crédit (ou les plus proches de votre crédit) à l'aide du formulaire suivant :

  Entrez les caractéristiques de votre crédit  
  Type de crédit : Taux révisable  
  Montant emprunté :  
  Durée :
 
  Périodicité :  
  Date première échéance :
 
  Type de taux :
 
  Taux d'intérêt annuel  
  Taux initial : %  
  Taux capé maximum :  
  Taux capé minimum :  
  Variation minimale pour une révision :  
  Variation maximale d'une révision :  
  Fréquence de révision du taux  
  La première fois après :  
  puis, tous les :  
  Variation du montant d'échéance  
  Augmentation du montant d'échéance :  
  Allongement maximum du crédit :  
  Scénario d'évolution des taux  
  Courbe :  
  Amplitude de variation :  
  Durée d'un cycle :  
 
 
   
       

Précisions sur les données spécifiques à ce formulaire

Taux d'intérêt annuel. Indiquez le taux initial du crédit. Si le taux est capé, précisez la valeur maximale et / ou minimale que le taux peut atteindre. La variation minimale du taux est la hausse (ou la baisse) nécessaire du taux de référence pour qu'une révision soit effectivement effectuée. La variation maximale du taux est une limitation à la hausse et à la baisse d'une révision de taux.

Fréquence de révision de taux. Indiquez la période après laquelle la première révision du taux doit être effectuée, puis la fréquence des révisions suivantes.

Variation du montant d'échéance. Le fonctionnement classique du crédit à taux révisable, en cas de variation de taux, modifie le montant d'échéance de façon à conserver la durée d'amortissement constante. C'est, par défaut, la configuration proposée.
Vous pouvez choisir de limiter (voire bloquer) la progression du montant de l'échéance à chaque révision de taux. Dans ce cas, l'allongement maximum du crédit doit être aussi précisé. Attention, dans cette simulation, une fois l'allongement maximum atteint, le crédit se comporte ensuite de manière classique : ajustement de l'échéance en conservant la durée atteinte.

Scénario d'évolution des taux. Deux courbes de variation des taux de base sont proposées : elles font varier en fonction du temps 't' la valeur du taux de base '%'. Vous pouvez, pour chacune des courbes, personnaliser la durée du cycle 'C' ainsi que l'amplitude 'A' de variation du taux.

Progression linéaire Variation sinusoïdale
Scenario de progression lineaire Scenario de variation sinusoidale

Courbe de progression linéaire : c'est une simulation de hausse des taux. A la fin du cycle, le taux reste à sa valeur maximum. Cette courbe s'utilise de préférence avec un cycle court (5 ou 10 ans).

Courbe de variation sinusoïdale : c'est une simulation de hausses puis de baisses successives des taux. Avec cette courbe, le point de départ (noté de 0 à 5) est important et permet de situer le début du crédit dans le cycle de variation des taux. Choisissez : la position '0' si vous pensez que les taux sont à un plus bas niveau historique ; la position '1' ou '2' : les taux ont remontés depuis un plus bas et vont continuer à progresser ; la position '3' ou '4' : les taux atteignent un niveau élevé et vont baisser ; la position '5' : les taux sont en baisse. Cette courbe s'utilise de préférence sur un cycle long (20 ou 30 ans).

Quel que soit le scénario, le taux le plus bas sera limité à 0,5% annuel.

Simulation d'un crédit à taux révisable existant. Si vous souhaitez gérer un crédit existant, enregistrez-le sans scénario d'évolution des taux. Vous ajouterez par la suite des actions manuelles de changement de taux qui vous permettront d'indiquer précisément le taux d'intérêt à appliquer ainsi que le montant d'échéance.

Précisions sur les données générales

Périodicité Annuelle, Semestrielle, Trimestrielle, Mensuelle et Bimensuelle : le calcul du crédit est effectué respectivement par période de 12, 6, 3, 1 ou 1/2 mois. La durée du crédit doit être un multiple de cette périodicité (pour un trimestriel, la durée peut être de 3 mois ou 6 mois mais pas 5 mois).

Périodicité Hebdomadaire ou Quinzaine : on considère que l'année comporte 52 semaines de 7 jours ou 26 quinzaines de 14 jours. La durée réelle de l'amortissement sera plus courte que la durée demandée. La durée du crédit doit être un multiple de 3 mois.

Taux actuariel / taux proportionnel. Le plus souvent, c'est le taux proportionnel qui est utilisé pour les crédits immobiliers. Cependant, la technique de taux varie suivant les pays ou les usages voire même suivant la destination du financement (immobilier ou personnel). De manière empirique, si vous ne retrouvez pas le montant d'échéance donné par votre banque, c'est que c'est l'autre technique qu'il faut prendre. Voir également le principe du crédit.

Date de première échéance. La date est automatiquement limitée au dernier jour du mois. Pour les périodicités multiples du mois, le jour de la première échéance sera utilisée pour les autres échéances. Par exemple, une première mensualité définie au 30/2 donnera les échéances 28/2, 30/3, 30/4 etc..

 
Haut de page